Ciao Piccini ! Le film (Volume 1)

Ciao Piccini ! Le film (Volume 1)

décembre 5, 2019 0 Par MBOLO Team

Piccini, porteur de nombreux espoirs de la part des camerounais assurait la maîtrise d’œuvre du complexe sportif d’Olembé. Encore appelé stade Paul BIYA, il aura connu moult remous au cours de sa construction si bien qu’il fût le seul parmi tous les autres en construction au Cameroun, à faire un recours urgent aux pré-fabriqués. Mais de toute évidence, cela n’a pas suffit pour le mener à son terme. Car, il y a quelques jours l’Etat du Cameroun mettait subitement un terme à son contrat, alors même que ce dernier est intervenu dans un contexte des plus amicaux. Mais comment en est-on arrivé là?

Benvenuto Groupo Piccini

En 2016, les relations entre le Cameroun et l’Italie se sont particulièrement renforcées. Tour à tour les officiels de ces 2 pays se sont rendus de part et d’autre afin d’échanger sur divers aspects de leur coopération au coeurs desquels l’économie occupait une place de choix. Ainsi, Monsieur Sergio Mattarella s’est rendu au Cameroun du 17 au 20 Mars 2016 dans le cadre d’une Visite d’Etat. Un an plus tard, c’est au tour du Président Paul BIYA de se rendre en Italie; une relation aux enjeux divers et importants telle que décrite par la presse internationale.

Le président Paul BIYA en visite en Italie en mars 2017

En effet, le président Paul BIYA tenait entre autres à honorer sa promesse d’organiser la coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Cameroun. Cette dernière initialement prévue en 2019, aura par la suite « glissée » en 2021 suite aux décisions de la Confédération Africaine de Football (CAF). C’est sans doute en ce sens que des contrats seront signés afin que les ouvrages exigés par la CAF soient livrés au plus tôt; Piccini faisait alors son entrée. Mais c’était sans compter sur tout le mystère qui plane autour du nerf de la guerre.

Piccini nei problemi

Les finances, ont créé plusieurs fois des problèmes au Groupe Piccini si bien que, le groupe italien a congédié ses employés à plusieurs reprises. Ce qui occasionna à chaque fois un arrêt des travaux. Mais l’Etat du Cameroun tel que s’en sont toujours défendus les Ministres des sports et des finances, n’a ménagé aucun effort pour assister Piccini. Mais de toute évidence, les hommes du Président Paul BIYA ont fini par se lasser et se sont vus dans l’obligation de réagir, compte tenu des échéances à venir en l’occurrence l’imminente visite d’inspection de la CAF.

Conséquemment, Narcisse Mouelle Kombi le Ministre des Sports et de l’Education Physique a résilié le contrat qui liait l’état camerounais à la société italienne Groupo Piccini. Et joignant la parole à l’acte, le membre du gouvernement est descendu sur le site le weekend dernier. C’était pour clôturer officiellement les travaux de la société Piccini et les transférer  à la société canadienne Magil Construction.

Dans son propos liminaire, le patron des sports a fait la genèse du  contrat de Piccini, il a évoqué les raisons qui  l’ont poussé à mettre fin à ce marché et ses conséquences. Il a révélé aux personnalités présentes par exemple le trop perçu par Piccini (environ 10 milliards de francs CFA), et qui malheureusement n’a pas pu livrer les travaux, abandonnant même le chantier et  les employés qui réclament trois mois d’arriérés de salaire. Il a dit que ce contrat était immédiat et irréversible .

Il était aussi question de la réception et du devenir des 190 conteneurs de matériel stockés sur le site. Après avoir rassuré la société Magil construction sur le soutien du gouvernement camerounais et son accompagnement sur le plan sécuritaire notamment, Narcisse Mouelle Kombi a remis les clés de cette   infrastructure. Il a terminé cette descente sur le terrain par une rencontre avec les employés de Piccini, désormais au chômage mais dont certains sont susceptibles d’être recrutés par le nouveau maître d’œuvre.

Dopo Piccini

Dans une déclaration à la presse, Franck Matthières le Directeur Général adjoint de Magil construction a dit qu’il hérite d’ « Une infrastructure de qualité laissée par Piccini. Nous ne venons pas prendre la place d’autrui mais répondre à l’appel du Cameroun qui  est dans le besoin. Nous allons nous battre pour que les engagements du Cameroun soient respectés et honorés. Nous allons commencer par nettoyer les alentours de l’infrastructure et  mettre en état opérationnel l’aire de jeu. Le financement est déjà mobilisé au Canada« .

Réaction de Piccini face aux médias camerounais

A présent, la sortie de Piccini au sujet de son retrait du chantier du stade Paul BIYA laisse penser que le groupe italien prépare sa riposte. Que va t-il nous apprendra t-il de plus? Mbolo Cameroon s’abtient de spéculer mais, il est vrai qu’il y en qui regardent cette affaire du coin de l’oeil en se disant: le Cameroun c’est le Cameroun. Qu’en pensez-vous?

Etienne-Didier ONANA(c) www.mbolocameroon.com  +237) 670311128/ 694077525

Crédits photos:

  • CellCOM / PRC
  • Services photos / Mbolo Cameroon
(Visited 119 times, 1 visits today)