La substance de l’information du 11 au 12 Juin 2019-Partie 2

La substance de l’information du 11 au 12 Juin 2019-Partie 2

juin 12, 2019 0 Par MBOLO Team

Le numérique contribuera à l’élargissement de l’assiette fiscale et plus encore

Pendant 3 jours à compter de lundi, les collaborateurs du Ministre des finances Louis Paul MOTAZE tiendront une conférence relative à l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans le système fiscal.

Le ministre soutient cette initiative par le fait que les administrations fiscales doivent sans cesse augmenter le niveau de mobilisation des ressources et l’économie numérique vient avec des opportunités à saisir. Ainsi, les réflexions s’orientent vers l’imposition de la publicité, des marchés virtuels et l’instauration des taxes sur les chiffres d’affaires numériques.

Cependant, le système fiscal lui-même fait déjà grand usage des outils numériques qui contribuent depuis leur mise en production à l’élargissement de l’assiette fiscale et à la sécurisation des recettes. Il s’agit de :

  • Fusion : outil de collecte, de traitement, d’analyse et de partage de données dans le but de prévenir et de réduire les déperditions des recettes fiscales. C’est le fruit d’un protocole d’accord entre l’administration des douanes et celle des impôts ;
  • Système de télé déclaration qui permet à un contribuable de déclarer et payer ses impôts en ligne.

Les populations remettent en cause les modalités de déguerpissement au dépôt SCDP à Bafoussam

Awa Fonka Augustine, Gouverneur de la région de l’Ouest Cameroun a dû descendre sur le terrain après un mouvement d’humeur des populations à l’entrée du dépôt SCDP à Bafoussam, lundi 11 Juin 2019 aux environs de 13h.

Les populations se plaignent des modalités de leur déguerpissement annoncées par le récent décret d’indemnisation, signé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Joseph Dion Ngute. Elles indiquent que ce texte se base sur des études anciennes dans lesquelles le mètre carré d’une parcelle de terrain était évalué à 1000 FCFA, alors que la valeur sur le marché a bien évolué depuis. D’autres par contre, demandent un recasement pur et simple.

Après les avoir écouté, M. Awa Fonka Augustine a promis de saisir les responsables de ce dossier, avant de revenir vers les populations pour trouver une solution à l’amiable. Mais a-t-il précisé, l’option du recasement n’est pas prévue par les textes.

La chasse aux fonctionnaires véreux se poursuit au MINFOPRA

La gratuité et l’accessibilité du service public semble être le cheval de bataille de Joseph Lé, depuis sa nomination à la tête du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA). Hier lundi, de nouveaux outils de lutte contre la corruption ont été présentés au public. Il s’agit de panneaux de dénonciation et des boîtes à suggestion. Ceux-ci sont placés sous la responsabilité d’une cellule de lutte contre ce fléau.

En présence du Rev. Dieudonné Massi Gams, Président de la Commission Nationale Anti-Corruption (CONAC), Joseph Lé les a instruit de sensibiliser les usagers et le personnel à l’éthique et à la déontologie, d’élaborer un code standard de conduite avant de partir à la chasse aux agents véreux.

(Visited 48 times, 1 visits today)